*Ce guide concerne uniquement les chevalières / bagues qui possèdent plusieurs tailles. Certaines chevalières / bagues ont une taille unique, redimensionnable. Pour ces modèles, il ne sera donc pas nécessaire de mesurer la circonférence de votre doigt.

Pour choisir votre taille, c'est très simple : il vous suffira simplement de vous munir d'un crayon, d'une feuille de papier et d'une paire de ciseaux. Suivez ensuite les étapes ci-dessous.

Relevez la valeur, en millimètres, et retirez une marge d'erreur d'environ 3 millimètres à votre mesure (il est important de retirer cette marge d'erreur). Vous obtiendrez alors la taille à commander.

 Exemple : pour une longueur mesurée de 55 millimètres (ou 5,5 cm), vous devrez commander une bague avec une taille de 52 mm.

Le sceau de Salomon : protection, signification et symbolisme

Encore appelé hexagramme de Salomon, le sceau de Salomon est une étoile à 6 branches, constituée de deux triangles superposés. L’un des triangles est pointé en bas tandis que l’autre est pointé vers le haut. Il s’agit d’un symbole universel présent dans la quasi-totalité des spiritualités antiques, médiévales, juives, chrétiennes et islamiques. De nombreuses légendes lui prêtent même des atouts magiques et spirituels. Cap sur l’origine et le symbolisme du sceau de Salomon. 

Les origines du sceau de Salomon

Également associé au pentagramme, ce symbole très ancien s’est imposé dans la religion juive lorsque le roi David (père du roi Salomon) l’adopte comme son emblème. L’hexagramme devient alors bouclier de David ou l’étoile de David. Ce dernier, jadis considéré comme le Messie, est l’un des rois les plus importants d’Israël. Après avoir conquis Jérusalem, David y ramène l’Arche d’alliance et crée un royaume très vaste. Le bouclier de David est notamment associé à ses nombreuses conquêtes.

sceau de salomon signification

Pour le peuple juif, l’étoile est le symbole du pacte, de l’alliance entre Dieu et le roi qui conduit les juifs à la victoire puis à la délivrance. Il s’agit donc d’un symbole messianique, mais aussi d’une relique très puissante. C’est d’ailleurs ce qui explique son utilisation pour des rituels d’occultisme, de magie noire ou magie blanche. L’étoile de David prend cependant toute une autre signification quand Salomon accède au trône en remplacement de son père David. Il était reconnu pour sa grande sagesse. A l’opposé de son père, son règne n’a pas été sanglant. Elle évoque au contraire la sagesse et la paix. Le roi Salomon fait alors du symbole de l’hexagramme une marque de reconnaissance, mais aussi son sceau royal. Ce sceau symbolisait également une marque d’appartenance et un puissant symbole chrétien.

Par ailleurs, Talmud raconte que c’est sur un anneau magique que le roi Salomon aurait fait graver son sceau, ce qui lui permet de repousser ou d’éliminer les démons. Ce sceau évoque le sacré, l’achèvement et la perfection. Dans l’ancienne tradition des juives, les six branches de l’étoile  rappellent les six premiers jours de la semaine. Le septième étant associé au sceau, pris dans sa totalité. Enfin, il convient de rappeler que le sceau du roi Salomon n’est pas uniquement associé à la tradition juive.

 Néanmoins, il est beaucoup plus lié au judaïsme, surtout avec la forte expansion du mouvement sioniste qui a fait son apparition vers la fin du 19ᵉ siècle.  Le sceau figure même sur le drapeau du peuple d’Israël. On le retrouve également dans la péninsule arabique comme sur le drapeau du Maroc et en Asie.  Le sceau de Salomon est d’ailleurs commenté largement dans la tradition kabbalistique.

Portez cette chevalière homme sceau de salomon qui est l'un des rares bijoux aussi légendaires.

La signification et le symbolisme du sceau de Salomon

Le seau de Salomon a plusieurs sens et a longtemps été considéré comme un symbole dans plusieurs traditions.

Symbole de protection

Le sceau de Salomon a été perçu jusqu’au XVe siècle comme un symbole protecteur magique et représenté sur la plupart des amulettes du peuple juif. Il était notamment considéré comme un puissant bouclier énergétique qui protège les hommes du satanisme. Le roi Salomon aurait lui-même porté cet hexagramme comme un anneau magique de protection pour se protéger de ses ennemis et pour commander les démons. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreuses églises recommandaient son port pour lutter contre les sorcières, les mauvais esprits et les milices occultes.

Lorsqu’il est entouré par un cercle, le sceau est appelé bouclier de David ou l’Étoile. Cette appellation évoque également la protection divine de la maison dynastique du roi David. Il faut rappeler que l’expression ‘’ bouclier de David’’ n’est employée qu’à partir du XIe siècle dans l’un des livres de prières traditionnelles comme un emblème du Saint des saints, le Dieu d’Israël.

sceau de salomon etoile

 Par ailleurs, le cercle qui entoure le sceau est très important puisqu’il accentue l’aspect de protection du motif. Aussi, il convient de rappeler que ce symbole n’est pas uniquement présent dans la religion juive. L’hexagramme est aussi présent en Phénicie ou encore en Orient, et ce, depuis la haute Antiquité. On le retrouve par ailleurs en Arménie où il est symbole de l’Éternité ou encore en Inde où il est le symbole de Shakti/ Shiva, le symbole du chakra et de l’harmonie. Il est associé à l’étoile du matin, un autre nom de Dieu.

Pentagramme et hexagramme

Dans certaines traditions, surtout dans l’islam, le pentagramme est souvent préféré à l’hexagramme pour symboliser le sceau de Salomon. Le pentagramme symbolise l’étoile à 5 branches qui évoque de désir de l’homme à monter vers son créateur (le microcosme). Par contre, l’hexagramme symbolise l’étoile à 6 branches qui évoque plutôt l’aspiration de l’Univers tout entier (Dieu) de descendre pour rencontrer sa créature (le macrocosme). En d’autres mots, l’hexagramme parle de l’immanence tandis que le pentagramme évoque plutôt la transcendance.

le grand sceau de salomon

L’alliance avec Dieu

Dans la tradition juive, le sceau de Salomon symbolise également l’alliance de l’Homme (représenté par le triangle pointe en bas) avec Dieu (représenté par le triangle pointe en haut). Cela évoque notamment le souhait de l’homme à s’élever vers Dieu et l’aspiration de Dieu à descendre jusqu’à l’homme sur la terre. Par ailleurs, cette double aspiration fait rappeler aussi l’installation à Jérusalem de l’Arche d’alliance puis la construction du temple. Cet édifice est notamment destiné à être le cœur de l’union entre le Saint des saints (Dieu) et le peuple élu (les juifs). C’est ce qui justifie aussi l’existence du double sceau.

L’union des contraires

D’une manière générale, l’hexagramme représente l’union des contraires et l’intrication des opposés. C’est l’union de deux différentes énergies cosmiques. Le sceau signifie par exemple la rencontre de la femme (représenté par le triangle pointe en bas) et de l’homme (représenté par le triangle pointe en haut). C’est aussi l’union de la lune et du soleil, de la nuit et du jour, du passif et de l’actif, du bas et du haut, ou encore du microcosme et du macrocosme.

Ici, il n’est pas question de dire qu’un élément de chaque couple est bon et que l’autre est mauvais ou d’opposer les deux. Il s’agit surtout de comprendre qu’un élément ne peut exister sans l’autre et vice-versa. Autrement dit, le sceau de Salomon élimine le multiple au profit de l’Un, réconcilie dualité et unité. De ce fait, il se rapproche beaucoup plus du symbole du yin et du yang, un autre symbole puissant à bien des égards.

sceau de salomon étoile

La signification alchimique du sceau de Salomon

Le sceau de Salomon évoque plusieurs significations en alchimique. Elle évoque notamment la table d’Émeraude d’Hermès Trismégiste qui stipule que les choses qui sont en bas sont comme celles qui sont en haut et vice-versa. Il évoque également la rencontre des principes contraires, entre autres la dualité eau-feu, passif-actif ou encore mâle et femelle. Il faut rappeler que ce symbole fait aussi référence à la fusion des 4 éléments. Enfin, le sceau de Salomon représente aussi la Pierre philosophale ou encore les 7 planètes alchimiques et les 7 métaux. 

Le sceau de Salomon en franc-maçonnerie

On retrouve également le symbolisme du sceau de Salomon en franc-maçonnerie. En effet, la légende d’Hiram, sur laquelle repose toute la tradition du rite anglo-saxon, a des sources typiquement chrétiennes. Elle trouve ses racines dans l’ancien testament, précisément dans le premier livre des Rois, un livre qui relate entre autres l’histoire de la construction du temple de Salomon.  Pour le maçon, la construction du temple de Salomon renvoie sur le plan symbolique à la construction de son temple intérieur, cette partie sacrée et intime de lui-même où il est appelé à rencontrer Dieu.

sceau de salomon culture

Le sceau de Salomon fait pareillement penser d’autre part à l’assemblage d’une équerre et d’un compas, un élément étant mobile et l’autre fixe. Ce symbole fait référence à la dualité esprit-matière, actif-passif. D’une manière générale, le sceau de Salomon est considéré en franc-maçonnerie comme une image de vérité que tous les maçons sont appelés à rechercher au carrefour de la sagesse, de la justice et de la rectitude. En outre, l’hexagramme est aussi une représentation de l’architecture du cosmos. 

Le sceau de Salomon dans l’Islam

Outre la franc-maçonnerie, le sceau de Salomon a également un sens profond dans l’islam. Cependant, les musulmans préfèrent plutôt le pentagramme qui évoque les 5 piliers fondamentaux de leur religion. Le sceau a été utilisé dans l’art islamique comme talisman brodé à plusieurs endroits dans le sud de l’Espagne, sur le territoire marocain ou encore au Moyen-Orient. En outre, Salomon (Suleiman) est considéré comme un prophète de l’islam. Par conséquent, le sceau de Salomon est donc considéré également comme l’un des symboles de cette religion.

Portez cette bague sceau de salomon qui symbolise la protection et qui incarne à la fois la puissance du roi.

Le sceau de Salomon dans la littérature

Dans certains thrillers et romans de la littérature ancienne, on retrouve aussi le sceau de Salomon. Dans le roman Da Vinci Code par exemple, il symbolise l’union des contraires, l’association des principes féminins et masculins, autrement dit Marie-Madeleine et Jésus. Ce symbole est aussi présent dans “Esther et les 7 secrets de la Croix”. Il est l’élément central dans ce livre qui permit de découvrir l’emplacement du fragment de la croix de Jésus disparu de manière mystérieuse.

Le sceau de Salomon est également dans l’ouvrage ‘’dictionnaire des symboles’’ écrit par Chevalier et Gheerbrant. Ce livre, constitué de 1600 articles, est l’une des références mondiales qui abordent l’étude des symboles. « La symbolique maçonnique du troisième millénaire » de Mainguy Irène, l’un des livres phares de référence maçonnique, parle aussi largement du sceau de Salomon.

sceau de salomon en islam

En conclusion, le sceau de Salomon évoque plusieurs sens selon les différentes traditions. Il évoque par exemple la protection, le sacré, la sagesse ou encore l’achèvement. Sur le plan de symbole, le sceau symbolise l’alliance avec Dieu, l’union des contraires (homme-femme, soleil-lune…), les 7 planètes alchimiques, etc. Il était également utilisé dans certaines branches des arts décoratifs de l’islam à des fins de broderie, mais aussi par les francs-maçons dans leurs œuvres.

Derniers Articles Chevalières

Fenrir - mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, on distingue principalement des dieux bienveillants et des fourbes ou malins comme Loki. Ce dernier est considéré dans les légendes comme le dieu de la malice...